© Anthony Merante View of Toronto landscape from Lake

Bassin des Grands Lacs

Les Grands Lacs sont menacés par l’augmentation des niveaux de chlorure. Le WWF travaille pour des Grands Lacs qui ne contiennent pas #TropDeSel.

Un bassin versant menacé

Le bassin des Grands Lacs a une importance mondiale pour l’eau douce. Les lacs Supérieur, Huron, Michigan, Ontario et Érié, ainsi que des milliers d’affluents qui les alimentent forment l’un des plus vastes réseaux d’écosystèmes d’eau douce au monde. Il contient environ 20 % de toute l’eau douce de surface de notre planète.

Au cœur de notre économie nationale et foisonnant de vie, il abrite un écosystème diversifié, des tortues, des orignaux, des loups, des pygargues à tête blanche, des sauvagines et plus de 200 espèces menacées. Malgré tout ce que le bassin des Grands Lacs nous offre, il reste l’un des systèmes d’eau douce les plus menacés au pays.

© Shutterstock

Quel est l'enjeu?

Nous sommes à l’origine du problème. Les écosystèmes d’eau douce sont en péril en raison de notre utilisation excessive de sels de voirie pour les routes et trottoirs en hiver, soit jusqu’à 30 fois la dose nécessaire. Le sel s’infiltre dans le sol et dans les eaux de surface jusque dans les égouts, avant d’atteindre nos ruisseaux, rivières, marais et lacs. Cette surutilisation du sel a entraîné une augmentation des niveaux de chlorure dans les eaux au sud de l’Ontario, ce qui a un effet dévastateur sur l’écosystème des Grands Lacs.

La situation est critique : certains des ruisseaux contiennent des niveaux de sel semblables à ceux des océans. Les espèces d’eau douce comme les salamandres, les grenouilles et les poissons ne peuvent survivre dans des eaux trop salées et disparaissent. La menace pèse également sur les communautés qui dépendent de l’eau souterraine pour leur approvisionnement, car le sel se retrouve bien souvent dans l’eau potable.

Carte montrant les taux estivaux de chlorures dans les Grands Lacs

La carte (en anglais seulement) montre les taux de chlorure dans le sud de l’Ontario. Ces données en été collectées durant les mois d’été (de mai à octobre) de 2007 à 2011, puis de 2012 à 2016. Plus la couleur est foncée, plus il est probable que la zone ait des taux nocifs de chlorure. Les taux élevés de chlorure menacent les espèces et les écosystèmes d’eau douce.

En savoir plus (en anglais seulement)

Pour des Grands Lacs moins salés

Ce que fait le WWF-Canada

Les Rapports sur les bassins versants du WWF nous révèlent que le bassin des Grands Lacs doivent affronter d’importantes menaces telles que la pollution, la fragmentation des habitats, la surexploitation de l’eau et les espèces envahissantes, ce qui met la santé des espèces et des communautés en danger. Le WWF-Canada collabore avec des décideurs du domaine de la conservation, des ONGE, des entités juridiques, des entrepreneurs privés, des intervenants du milieu académique, la ville de Toronto (en anglais) ainsi que le gouvernement, en vue de tester de nouvelles technologies et techniques d’application du sel qui soient à la fois sécuritaires pour la communauté et saines pour l’environnement. Dans le cadre de ce travail, le WWF-Canada a demandé au gouvernement de l’Ontario de prendre les mesures qui s’imposent afin de réduire la quantité de sel s’immisçant dans nos écosystèmes d’eau douce.

Lire notre requête en vue de l’objectif de qualité des eaux provinciales en matière de chlorure (anglais seulement).

Lire nos commentaires sur le plan « Préserver et protéger notre environnement pour les générations futures : Un plan environnemental élaboré en Ontario » du gouvernement de l’Ontario (plan disponible en français, commentaires en anglais seulement) .

En savoir plus

Ce que vous pouvez faire

Pair of Otters

Adoptez une loutre de rivière

adoptez

Narwhal Two narwhal surfacing to breathe in Lancaster Sound, Nunavut, Canada

Défi techno Génération H2O

en savoir plus

A group cleaning up a shoreline

Le Grand nettoyage des rivages canadiens

en savoir plus

© Terry Kelly / WWF-Canada landscape of freshwater

À propos de notre travail en Eau douce

Le WWF travaille pour que tous les cours d’eau au pays retrouvent et conservent leur santé, et ce rapidement.  Nous le faisons par le renforcement de la résilience des communautés face à l’eau, en incluant les données importantes sur l’eau dans les tables décisionnelles et en créant une culture de conservation de l’eau partout au pays.

en savoir plus