© Richard Barrett / WWF-UK Portrait of a giant panda ( Ailuropoda melanoleuca ). Bifengxia Panda Base, Sichuan. China

Panda géant

Cette créature pacifique s’attire l’affection du monde entier avec son pelage noir et blanc bien distinctif. Le WWF travaille à la conservation du panda depuis les années 1980.

À propos du panda géant

Le panda géant est probablement un des symboles les plus puissants lorsqu’il est question de conservation des espèces. Considéré trésor national en Chine, le panda revêt une importance toute particulière pour le WWF, puisqu’il en est le symbole depuis sa fondation en 1961.

Ce paisible membre de la famille des ours, qui se nourrit de bambou, était autrefois largement répandu dans le sud et l’est de la Chine, ainsi qu’au Myanmar et dans le nord du Vietnam. En raison de l’expansion des populations humaines et du développement, l’habitat du panda géant ne se résume plus qu’à quelque vingt îlots de forêts isolés en montagne dans les provinces du Sichuan, du Shaanxi et du Gansu.

Dans les années 1980, il ne restait plus que 1 114 pandas en Chine. Par contre, les plus récents recensements de 2014 révèlent qu’il y aurait 1 864 pandas vivant à l’état sauvage. Leur population a augmenté de 17 % en seulement une décennie.

En 2016, l’Union internationale pour la conservation de l’environnement (UICN) a modifié le statut du panda, qui est passé d’espèce en danger à espèce vulnérable sur la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN.

Faits concernant les pandas

Panda with Baby

Panda géant

Vulnérable

Nom scientifique :

Ailuropoda melanoleuca

Statut :

Vulnérable (UICN)

Vulnerable Espèce confrontée à un risque élevé d’extinction à l’état sauvage.

Poides :

100 à 150 kg

Taille :

Jusqu’à 150 cm chez les adultes

Habitat :

les forêts de feuillus tempérées et mixtes du sud-ouest de la Chine

Le saviez-vous?

Le panda dépend presque exclusivement du bambou pour son alimentation. Puisque cette plante ne possède que très peu de valeur nutritive, le panda doit en ingérer de très grandes quantités, de 12 à 38 kg quotidiennement, afin de satisfaire ses besoins énergétiques.

Aire de répartition historique du panda géant

Aire de répartition historique du panda géant

En quoi cette espèce est-elle importante?

Mignon, comique à ses heures et toujours charismatique, le panda géant est souvent le premier animal qui éveille la passion des gens envers la conservation des espèces et la protection des habitats.

Les pandas jouent également un rôle important en ce qui a trait à la dispersion des semences et la croissance de la végétation dans les forêts chinoises.

Assurer la conservation du panda, c’est aussi sauvegarder l’environnement au sens large, permettant à de nombreuses personnes et à plusieurs animaux de survivre. L’habitat du panda est important pour la survie des communautés locales qui en dépendent pour leur nourriture, leurs revenus, le combustible pour la cuisine et le chauffage, et pour les médicaments.

Plusieurs autres animaux menacés partagent l’habitat forestier du panda, dont le singe à nez retroussé, le takin et l’ibis nippon. En travaillant à sauver les pandas, nous protégeons aussi l’existence de plusieurs autres espèces, tout en participant à la protection des forêts exceptionnelles qui constituent leur habitat.

© Fritz Pölking / WWF Ailuropoda melanoleuca Giant panda 6 year old male eating bamboo Wolong Research Centre,

Menaces

Malgré les succès en conservation des dernières années pour l’habitat du panda, il est toujours en péril. Les principaux facteurs qui limitent le rétablissement de l’espèce sont la perte et la fragmentation d’habitat. Les forêts sont converties en terres agricoles, le bambou est récolté, et les activités de développement à grande échelle augmentent, comme la construction de routes, le développement hydroélectrique et les activités minières.

La population chinoise dense et croissante a comme effet de repousser les pandas dans des zones de bambous étroites et isolées ne dépassant pas 1,2 km, L’habitat du panda continue ainsi de disparaître alors que les nouveaux arrivants s’installent de plus en plus haut dans les montagnes.

Enfin, les pandas sont aussi occasionnellement pris dans des pièges installés pour attraper d’autres animaux.

Ce que fait le WWF-Canada

Le WWF participe à la conservation du panda géant depuis 1980 et est la première organisation internationale en conservation à avoir travaillé en Chine suite à l’invitation du gouvernement chinois.

Notre première réalisation a été de compléter la toute première étude de terrain intensive sur l’écologie et le comportement du panda à l’état sauvage.

Plus récemment, le WWF a travaillé en collaboration étroite avec le gouvernement chinois dans les montagnes du Minshan et du Qinling, les principales aires de répartition du panda, afin d’augmenter les réserves naturelles, créer des corridors verts pour relier les populations isolées et mettre en place des patrouilles pour surveiller le braconnage et l’exploitation forestière illégale.

La bonne nouvelle, c’est que les projets dans ces régions fonctionnent!

Les réussites :

  • L’habitat des pandas s’agrandit avec le développement de nouvelles réserves et de nouveaux corridors verts.
  • Certaines menaces à la survie de l’espèce, telles que le braconnage et l’exploitation forestière illégale, ont été grandement réduites.
  • Les projets de développement communautaire, pour aider les populations locales à cohabiter avec les pandas de manière durable, connaissent des dénouements très positifs.
  • En 2016, le statut du panda est passé d’espèce en danger à espèce vulnérable sur la Liste rouge des espèces menacées de l’UICN.
© Richard Barrett / WWF-UK Portrait of a giant panda ( Ailuropoda melanoleuca ) in a tree. Bifengxia Panda Base, Sichuan. China

Ce que vous pouvez faire

Faites un don ou adoptez un panda pour appuyer notre travail de conservation et aider à préserver certaines des espèces les plus en péril dans le monde.

Donner Adoptez