Emily Vandermeer planting

Programme de subvention nature et climat du WWF-Canada

En améliorant et en augmentant les habitats viables pour la biodiversité et le carbone, nous pouvons à la fois aider les espèces et lutter contre la crise climatique.



Lutter contre la perte de biodiversité et les dérèglements du climat

Le Canada est confronté à la crise du climat et de la perte de biodiversité. Le déclin des espèces en péril est grandement aggravé par la perte d’habitat, qui entraine à son tour des dérèglements climatiques. En effet, c’est le tiers des émissions de gaz à effet de serre, responsables de la crise climatique, qui résulte de la destruction des arbres, du couvert végétal du sol, des tourbières, des plantes et des écosystèmes côtiers. Les solutions climatiques basées sur la nature utilisent les forces propres à la nature pour capter et emmagasiner le carbone, ce qui aide à atténuer la crise climatique et à protéger les espèces. Le Programme de subvention nature et climat du WWF-Canada aide les communautés et les organisations autochtones de partout au pays à restaurer des terres et des rivages dégradés afin d’améliorer des habitats et de séquestrer du carbone.

Le Programme de subvention nature et climat est soutenu par Aviva Canada.

 

Nous acceptons maintenant les manifestations d’intérêt pour la prochaine ronde du Programme de subvention nature et climat. Communiquez avec nous avant le 14 janvier 2022.

En savoir plus

Les projets 2021-2022 du Programme de subvention nature et climat du WWF-Canada

© Catherine Paquette / WWF-Canada Credit Valley Conservation field

ALUS est un programme innovant développé par la collectivité et mis en œuvre par les agriculteur.rice.s. Le programme vise à produire, améliorer et maintenir des services écosystémiques sur les terres agricoles. À travers ce projet, ALUS travaille en collaboration avec les agriculteur.rice.s et des partenaires communautaires pour créer, améliorer, conserver et gérer des projets d’habitat sur le terrain. Ces projets améliorent les écosystèmes en séquestrant le carbone, au sein de deux programmes ALUS : à Chatham-Kent en Ontario et en Outaouais au Québec.

© Justin Kielly / WWF-Canada Credit Valley Conservation field

Le plan d’action pour un quartier durable de Credit Valley Conservation, en Ontario, est une approche inclusive de renouveau urbain et d’action climatique à l’échelle d’un quartier, en collaboration avec les résident.e.s, les groupes et les leaders communautaires. Ce projet inclut des plantations et la restauration d’habitat, ainsi que l’installation de jardins communautaires ou publics dans les parcs. Ces actions accroissent la taille et la connectivité des habitats dans le ravin, ainsi que le couvert forestier urbain, ajoutent des espaces communautaires et éducatifs, démontrent des pratiques durables et bâtissent le caractère du quartier.

© Terry Kelly / WWF-Canada St John River Summit landscape

Canards Illimités Canada (CIC) évalue la façon dont les marais salés jouent leur rôle dans la séquestration du carbone. Le projet améliore et stabilise la productivité et la biodiversité des milieux humides de deux projets dans le cours inférieur de la vallée du Wolastoq (fleuve Saint-Jean) au Nouveau-Brunswick. CIC améliore la résilience climatique de la zone en augmentant la fonction et le délai de stockage de l’eau.

© WWF-Canada / Kirsten Stanley Hammond River Angling Association

La Hammond River Angling Association plante des arbustes indigènes dans la zone riveraine du ruisseau Palmer, au Nouveau-Brunswick. Ce projet sensibilise et mobilise la communauté locale environnante à voir au-delà de l’unique utilisation des arbres comme solution basée sur la nature aux dérèglements climatiques et au stockage du carbone, en incorporant aussi des arbustes comme espèces vitales, innovantes et résilientes pour le stockage du carbone et la restauration riveraine.

© Emily Vandermeer / WWF-Canada people in a field

Ce projet de la Nottawasaga Valley Conservation Authority, en Ontario, restaure l’infrastructure naturelle, améliorant l’habitat pour la biodiversité et la capacité de l’écosystème de séquestrer le carbone. Il vise aussi à réduire les inondations en augmentant le taux d’infiltration, en haussant la capacité de la plaine inondable et en protégeant et en étendant les milieux humides. Les activités incluent la restauration de l’habitat dans les milieux humides et riverains, et les plaines herbeuses, ainsi que la plantation d’arbres pour accroitre la taille de la forêt.

© Caitlin Pierzchalski/Comox Valley Project Watershed Society Comox Valley Project Watershed - bridge (c) Caitlin Pierzchalski Comox Valley Project Watershed

Le projet Comox Valley de la Watershed Society restaure des sols et rétablit des communautés végétales sur un ancien site de moulin à scie en Colombie-Britannique. La naturalisation du rivage et les végétaux plantés aideront aussi à protéger la berge de l’érosion avec la hausse du niveau de la mer. Des éléments construits, comme des iles dans les marais salés et des chenaux de marée, créeront des habitats qui bénéficieront aux espèces et les sites revégétalisés fourniront une protection contre les tempêtes, en plus d’aider à entretenir les stocks de poissons locaux.

© WWF-Canada / Tyler Cave Productions woman looking at an app on a boat

La SeaChange Society accroit la connectivité des habitats essentiels et la capacité d’emmagasinement du carbone en restaurant des habitats naturels de la baie Roberts, en Colombie-Britannique, pour un grand éventail d’espèces marines et côtières. L’équipe du projet prévoit aussi commencer la restauration du marais salé avec l’objectif de développer un programme de surveillance scientifique participatif.

Le WWF-Canada à l’événement Destination Net Zero Events de GLOBE Series

Les conférencier.ère.s du WWF-Canada, d’Aviva Canada, d’ALUS et de Project Watershed discutent du Programme de subvention nature et climat ainsi que des solutions basées sur la nature, allant des projets sur le terrain aux investissements des entreprises dans la nature (vidéo en anglais seulement).

© Shutterstock L'Europe vue de l'espace, la nuit. Les lumières montrent l'activité humaine en Allemagne, France, Espagne, Italie et d'autres pays. Rendu 3D de la planète Terre, éléments de la NASA.

Nous devons intensifier notre lutte contre la double crise du climat et de la biodiversité

Le premier Jour de la Terre, en 1970, n’était pas une célébration, mais bien une démonstration. Et il est temps de remettre de la pression politique.

En savoir plus
© WWF-US / Elisabeth Kruger Sunrise over icy landscape in Churchill

Megan Leslie et la transformation des possibilités en réalités en 2021

Dans les Carnets de terrain de janvier dernier, nous avions interviewé la P.-D. G. du WWF-Canada, Megan Leslie, sur l’année qui s’annonçait.

En savoir plus
© Shutterstock Mountain lake inlet

Ce qu’on connait – et ce qu’on ignore – de l’état de santé de notre eau douce

Le Canada est célèbre pour la quantité d’eau douce qu’il détient, soit 20 % des réserves mondiales. Mais prenons-nous suffisamment soin de cette ressource?

En savoir plus