© Frank Parhizgar / WWF-Canada Beaver at water's edge in Algonquin Provincial Park, Ontario,

Habitat

La perte d’habitats, l’un des principaux facteurs de la disparition des espèces et des dérèglements climatiques, est l’une des plus grandes menaces pour la vie sur Terre.

Conserver les habitats pour atténuer la disparition d’espèces et les dérèglements climatiques

Au Canada, 84 % des habitats possédant une grande concentration d’espèces en péril et les trois quarts des habitats emmagasinant de hautes densités de carbone sont inadéquatement protégés, ou ne le sont pas du tout. Ces protections inadéquates exposent davantage les habitats à la fragmentation et à la disparition engendrées par de multiples menaces à long terme. Parmi ces menaces se retrouvent les dérèglements climatiques, la surutilisation et le détournement de l’eau des lacs et des rivières, ainsi que la conversion d’habitats naturels allant de la coupe forestière et de l’assèchement de milieux humides à la construction de réservoirs et à l’exploitation de mines. La détérioration ou la perte d’habitats est un facteur important d’émissions de gaz à effet de serre (GES) et du déclin des espèces.

© Shutterstock Arctic skyline over water

Arctique

La banquise est à la base de la vie en Arctique et sa disparition change tout pour tous. Les espèces dont la survie dépend de la banquise, comme les ours polaires, les phoques et les baleines, voient leur habitat rétrécir, se déplacer et se modifier. Face aux dérèglements climatiques, le WWF-Canada travaille afin d’aider les écosystèmes arctiques à garder l’équilibre.

En savoir plus
© Shutterstock Tide rolling on to the beach

Océan

Une grande zone bleue sinistrée, voici ce que des siècles de surexploitation et de négligence pourraient nous laisser en héritage. Nous avons besoin de toute urgence de plans de gestion intelligente de  l’océan qui protégeront d’importants écosystèmes marins et préserveront la santé de toutes les régions de l’océan. Le WWF-Canada plaide en faveur de la protection dans les régions prioritaires et collabore avec l’industrie pour trouver des solutions durables.

En Savoir Plus
© Tommy Larey / Shutterstock Freshwater in Canada

Eau douce

Chaque jour, les écosystèmes d’eau douce du Canada subissent des pressions en raison de la pollution, de la perte d’habitat, des espèces envahissantes et des dérèglements climatiques – pour ne nommer que celles-ci. Notre objectif est de voir tous les cours d’eau du pays en bonne condition d’ici 2025.

en savoir plus
© Marc Sardi budding leaves

Écosystèmes urbains

À mesure que les villes augmentent en superficie et en population, les espaces naturels intacts disparaissent. Le WWF-Canada travaille à protéger et restaurer la biodiversité dans les villes canadiennes, tout en sensibilisant les communautés à l’importance de renforcer la résilience des villes aux dérèglements climatiques.

en savoir plus

Remédier à la perte d’habitats au Canada

Les espèces ne peuvent tout simplement pas survivre dans des habitats dégradés et détruits. Aux côtés de partenaires autochtones, locaux et nationaux, le WWF-Canada travaille pour la conservation et l’intendance des zones marines et terrestres écologiquement importantes, la création de réseaux d’aires protégées et la restauration d’habitats dans tout le pays. Nous avons déjà fait beaucoup de chemin, mais il y en a encore davantage à faire pour garantir un avenir sain et sécuritaire pour la nature et les humains.

Le WWF-Canada s’est fixé un objectif ambitieux échelonné sur dix ans : restaurer un million d’hectares d’habitats endommagés, en plus de gérer et de protéger 100 millions d’hectares d’écosystèmes vitaux pour les espèces, le climat et la nature.

En savoir plus

© Andrew S. Wright Trees in the Great Bear Rain forest, Haida Gwaii, British Columbia, Canada.

En quoi consistent les solutions basées sur la nature?

La double crise de la perte de biodiversité et des dérèglements climatiques représente une menace croissante pour les espèces et les humains. Heureusement, la nature nous offre déjà plusieurs des solutions dont nous avons besoin pour répondre à ces deux enjeux. Des solutions basées sur la nature comme les aires protégées et la restauration d’habitats peuvent aider à protéger les espèces en péril et d’importants écosystèmes tout en contribuant aussi à emmagasiner (ou préserver) le carbone dans les sols et les océans.

© Mike Workman / Shutterstock

Que sont les aires protégées?

Les aires protégées sont une composante vitale de toute stratégie de conservation. Ces espaces jouent le rôle de refuges pour les espèces qui ne peuvent survivre dans des territoires aménagés. De plus, ces régions préservent les processus écologiques naturels sans interférence humaine. Ce sont des ressources vitales pour la continuité de l’évolution naturelle et, dans plusieurs parties du monde, pour de futures restaurations écologiques.

Nous travaillons à protéger les écosystèmes vitaux afin d’assurer la pérennité de réseaux d’habitats bien protégés pour les espèces en péril. En savoir plus.

© George Aklah/WWF-Canada Taloyoak

Aires protégées et de conservation autochtones

D’après le Cercle autochtone d’experts, les aires protégées et de conservation autochtones (APCA) sont « des terres et des eaux où les gouvernements autochtones jouent un rôle primordial dans la protection et la conservation des écosystèmes grâce aux droits, à la gouvernance et aux systèmes de savoirs autochtones. Elles sont menées par des Autochtones, elles représentent un engagement à long terme envers la conservation et elle relégitimisent les droits et les responsabilités des Autochtones ».

Le WWF-Canada croit que la conservation menée par les Autochtones est la façon la plus efficace, équitable et performante de protéger la nature.

En savoir plus sur notre travail avec des partenaires autochtones.

©L. Matthais/WWF-Canada Wetland expert Tom Biebighauser sowing seeds in newly created wetland habitat.

Pourquoi la restauration est-elle importante?

La fragmentation et la perte des habitats constituent l’une des plus grandes menaces pour les espèces au Canada, particulièrement des espèces rares. Dans certaines régions très développées du pays, les espèces n’ont tout simplement pas les habitats naturels dont elles ont besoin pour s’épanouir.

Nous travaillons à la restauration des habitats perdus ou menacés, afin de protéger la biodiversité et de séquestrer le carbone dans la nature. En savoir plus

© Mark Hobson / WWF Child standing in temperate rainforest, British Columbia, Canada

Protection du territoire pour les espèces

Le WWF-Canada a utilisé les meilleures données scientifiques disponibles pour déterminer le niveau de protection des écosystèmes, des habitats fauniques et des réserves naturelles de carbone au pays. Nous avons constaté qu’à travers le Canada, d’importantes occasions de protéger les habitats et de lutter contre les dérèglements climatiques sont ignorées.

En Savoir Plus