fbpx
© Ryan Young © Ryan Young

Projet de nichoirs à Sainte-Anne-de-Bellevue

Projet de nichoirs à Sainte-Anne-de-Bellevue

01/04/2012 - En cours

En 2012, Ryan Young a démarré un projet de nichoirs pour les oiseaux géré par des bénévoles  et financé par la Fondation TD des amis de l’environnement et la Ville de Sainte-Anne-de-Bellevue. Vingt nichoirs, conçus pour le canard branchu, l’espèce initialement ciblée par le projet, ont été construits par des bénévoles à l’aide de matériaux offerts par la ville de Sainte-Anne-Bellevue. Les nichoirs ont ensuite été installés dans les secteurs les plus propices de la municipalité, là où l’habitat de l’oiseau (les marécages et forêts riveraines) est le plus abondant : l’Arboretum Morgan, le secteur de l’Observatoire d’oiseaux de McGill et le Parc-nature de l’Anse-à-l’Orme.

Après avoir constaté le succès initial du projet, d’autres nichoirs, conçus cette fois pour le merlebleu de l’Est, ont été installés le long de la piste cyclable et dans les secteurs agricoles de la ville. Chaque saison depuis, Ryan documente la nidification aux nichoirs et note toutes les espèces qui les utilisent. Parmi celles-ci, il a noté la nidification du merlebleu de l’Est, de l’hirondelle bicolore, du troglodyte familier et de la mésange à tête noire. Jusqu’à présent, plus de 30 de ces nichoirs ont été installés et 80 % de ceux-ci sont utilisés par l’hirondelle bicolore avec un succès de reproduction assez élevé. Cette espèce est considérée comme un insectivore aérien (se nourrit d’insectes en plein vol) et, comme la plupart des espèces d’hirondelles de nos régions, sa population a subi un déclin majeur au cours de la dernière décennie.

Dans le cadre de ce projet, trois nichoirs pour l’hirondelle noire, ayant connu un certain succès, ont également été érigés sur les berges du lac Saint-Louis et le long du canal de Saint-Anne-de-Bellevue. Le projet n’aurait pu se concrétiser ne serait-ce que par l’implication de bénévoles dévoués comme George Panciuk et Geoffrey Webster.

© Staffan Widstrand / WWF

Restez en contact

Recevez des nouvelles du travail de conservation du WWF-Canada et apprenez comment vous pouvez faire la différence.