Protection, restauration et mise en valeur du parc Thomas-Chapais

Protection, restauration et mise en valeur du parc Thomas-Chapais

01/04/2017 - 31/12/2018

Le parc Thomas-Chapais comprend un des boisés les plus riches de l’Est de l’île de Montréal. Ce dernier, d’une superficie de 15,2 hectares, abrite plus de 11 000 arbres ainsi qu’une impressionnante diversité d’espèces fauniques et floristiques indigènes. Afin de préserver la biodiversité et la valeur écologique du parc, un projet de protection, de restauration, de mise en valeur et d’éducation, financé par la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, a été mis sur pied. Le projet comporte trois volets :

Éducation et sensibilisation

  • Un dépliant pédagogique, visant la sensibilisation du public à la protection et à la richesse du boisé, sera conçu et distribué aux visiteurs et citoyens intéressés;
  • Un programme d’activités pédagogiques sera mis en place et offert aux jeunes du quartier;
  • Plusieurs panneaux d’interprétation seront conçus et installés permettant aux visiteurs de découvrir la biodiversité présente et les moyens pour la préserver;
  • Un site internet éducatif sera créé afin de faire connaître le parc Thomas-Chapais et sa biodiversité aux citoyens.

Éradication du nerprun

Des corvées d’arrachage et de coupes seront organisées afin d’éradiquer le nerprun, ou du moins, de ralentir la propagation rapide de cette espèce exotique envahissante. De plus, comme le nerprun forme un mur vert opaque, les opérations de contrôle permettront de favoriser le sentiment de sécurité de la population dans le parc.

Restauration de la biodiversité

Une plantation d’arbres et d’arbustes sera effectuée afin d’éviter la régénération vigoureuse du nerprun et afin d’offrir nourriture et habitat complémentaires pour la faune.

Les activités du projet seront planifiées et mises sur pied par la chargée de projet en biodiversité de l’éco-quartier Mercier – Hochelaga-Maisonneuve en collaboration avec le comité Citoyen du parc Thomas-Chapais.

Documents:

Le parc Thomas-Chapais : un bois d’une grande valeur écologique à protéger et à mettre en valeur pour l’Est de Montréal

Le texte qui suit aborde les caractéristiques écologiques et sociales du parc Thomas-Chapais.

© Staffan Widstrand / WWF

Restez en contact

Recevez des nouvelles du travail de conservation du WWF-Canada et apprenez comment vous pouvez faire la différence.